Votre site internet à pris de l’âge ? Votre activité a évolué au fil du temps, mais pas votre site ?  Vous envisagez désormais une refonte de site pour lui redonner un coup de jeune ou pour repartir sur des bases saines ? Alors il est important de prendre en compte l’aspect du référencement avant même la mise en ligne de ce nouveau site. En effet, les différentes optimisations on-site pour le SEO seront d’autant plus efficaces si elles sont déjà implémentées lors du lancement du site refondu.

refonte de site internet

Comment réussir la refonte de son site web ?

Lors d’une refonte de site, on se focalise généralement sur l’aspect esthétique et design, sur l’expérience l’utilisateur, sur l’optimisation des étapes de mise au panier pour maximiser les taux de conversions… Tout cela est bien sûr très important. Cependant, il ne faut pas pour autant négliger l’aspect technique qui va avoir un fort impact sur votre SEO. En effet, il ne suffit pas de créer un nouveau design pour que tout à coup vos ventes décollent en flèche. Encore faut-il que les internautes arrivent jusqu’à vos pages pour découvrir vos produits et vos services.

C’est pourquoi la refonte de site web doit aussi avoir pour objectif de proposer quelque chose qui plaira aux moteurs de recherche. Je vous propose donc de découvrir ma liste des préconisations qui doivent impérativement figurer dans votre cahier des charges pour allier efficacement refonte de site et référencement naturel.

 

Les balises Title

Trop souvent je constate que les nouveaux sites sont mis en ligne sans que les balises Title aient été renseignées correctement au préalable. Dans le meilleur des cas, elles reprennent mot pour mot le H1. Ou bien le titre du menu, ou encore uniquement le nom de l’entreprise. La balise title étant l’un des éléments les plus importants à travailler, il me semble donc obligatoire de prendre le temps de faire le tour de toutes vos pages importantes avant la livraison du site afin de bien remplir le champ dédié aux title.

De cette manière, vous ne perdrez pas de temps à attendre que Google repasse sur votre site et qu’il prenne en compte vos changements de title effectués en urgence une fois le site publié.

Pour rappel, Google n’affichera que les 60 premiers caractères (espaces compris) de votre balise Title dans ses SERP. Pensez également à placer vos mots clés importants au début du title pour leur donner plus de poids.

Vos balises Title devront décrire vos pages avec précision. Mais elles devront aussi inciter les internautes à cliquer sur votre lien plutôt que sur celui du concurrent.

 

Le balisage et la structure des pages

Dans un précédent billet, j’abordais la question du balisage sémantique. Je ne m’étendrais donc pas trop sur ce point ici. Voici juste les éléments principaux à retenir pour une refonte :

Vous devez vous assurer que sur toutes vos pages vous avez une seule balise de titre H1. Il faudra bien sûr que cette balise soit facilement éditable depuis votre interface d’administration. De même, vous devez pouvoir ajouter facilement des h2 et des h3 dans vos textes. Veillez bien à ce qu’aucune balise de titre ne soit utilisée sur des éléments sans intérêts pour le référencement comme « le panier » ou bien « connexion » ou « inscription ».

balisage sémantique d'une page web
Exemple d’une page au balisage bien structuré

De même au niveau du footer, il faut éviter le balisage sémantique, car sinon celui-ci va se retrouver dupliqué sur l’ensemble de vos pages. Enfin, dernier point, assurez-vous que votre code HTML soit construit de manière cohérente, c’est-à-dire qu’à la lecture du code, on doit d’abord rencontrer votre h1, puis votre h2 etc.  On ne doit donc pas rencontrer en haut du code un titre h3 qui serait placé avant le h1 par exemple.

Autre point important : la structure du site. Il faut que votre menu et votre maillage permettent aussi bien aux internautes qu’aux moteurs de recherche de naviguer efficacement et de trouver votre contenu ou vos produits. N’hésitez pas à faire des liens internes entre vos pages de même thématiques.

 

Le contenu

Au niveau du contenu textuel, je vous invite fortement à faire placer sur votre page d’accueil un bloc de texte qui sera dédié à la présentation de votre activité, de vos services ou de votre boutique. Cela vous permettra d’ajouter des mots clés dans ce texte et de travailler la longue traine. En effet, je constate assez fréquemment que les pages d’accueil sont uniquement composées de grands titres, des photos et de liens.

Il est vrai qu’un gros paragraphe peut sembler inesthétique sur la page qui tient lieu de vitrine pour une entreprise. Cependant, vous pouvez très bien placer ce texte en bas de page, et choisir une taille de police discrète. Ainsi, vous allez pouvoir positionner votre page d’accueil sur davantage de mots clés.

La suite de cette sous-partie s’adresse avant tout aux sites de e-commerce. Bien souvent, le contenu des pages des boutiques en ligne se compose uniquement de listes de produits. Prévoyez donc pour chaque catégorie de produit un espace qui sera utilisé pour ajouter du contenu textuel. Il s’agit des fameux textes de descriptions de catégories produits.

 

L’écriture des URL

La refonte d’un site web pour le référencement est aussi l’occasion d’optimiser la manière dont seront construites les URL de vos pages. L’idée est que chaque URL doit contenir les mots clés les plus importants pour la page à laquelle elle correspond. Ainsi, en lisant simplement l’intitulé de l’adresse URL, l’internaute doit pouvoir se faire une idée précise du contenu qu’il va y trouver. L’idéal serait de formuler une variante de votre balise H1 par exemple.

adresse url

Ainsi, les adresses composées d’une suite de chiffres ou de lettres aléatoires générées automatiquement sont à proscrire pour votre référencement.

Il faut également éviter de composer les URL avec des slashs qui feront croire à Google qu’il s’agit d’un sous répertoire. Pour les lettres avec des caractères accentués, vous devrez utiliser leur version non accentuée à chaque fois.

Pour séparer les différents mots clés qui composent vos URL, vous devrez utiliser des tirets (tiret du haut sur la touche 6 du clavier).

 

Les redirections 301

Si les URL de vos pages sont amenées à changer par rapport à leur ancienne version, ou si vous changez de nom de domaine en même temps que vous faites la refonte de votre site, alors il vous faudra impérativement prévoir un plan de redirection des URL sans quoi vous risquerez de perdre tous les bénéfices en termes de SEO accumulés jusqu’à présent.

Votre objectif va donc être d’établir des correspondances entre les anciennes URL et leurs équivalences sur le nouveau site. Ainsi, chaque ancienne page sera redirigée vers sa nouvelle adresse.

Si une ancienne page ne trouve pas d’équivalence sur la nouvelle version, alors vous pourrez la redirigée vers la page d’accueil.

Les redirections devront être faites obligatoirement en 301 (redirections définitives).

Pensez à faire un test de vos redirections avant de les mettre en ligne afin de vous assurer que tout fonctionne bien. J’insiste sur ce point, car en cas de problèmes avec vos redirections 301 le jour de la mise en ligne, vous risquez de perdre tout le jus de vos pages et donc de devoir tout recommencer en terme de SEO à partir de la case départ.

 

La gestion du duplicate content

Prendre en compte la question du contenu dupliqué avant la mise en ligne d’un nouveau site web vous permettra d’éviter de sérieux désagréments par la suite.

Ainsi, gardez à l’esprit qu’à chaque URL de votre site doit correspondre un contenu unique et original (le contenu textuel ne doit pas être disponible ailleurs sur internet ou sur votre site).

Faites particulièrement attention si votre site est une boutique en ligne et qu’elle propose un système de navigation à facettes (filtres de recherche). En effet,  la navigation à facettes peut générer de nombreuses nouvelles URL dont le contenu sera fortement dupliqué par rapport à la page d’origine. Vous devrez donc vous assurer que ces pages issues du filtre de recherche présentent bien une balise noindex dans leur code source afin d’être sûr qu’elles ne seront pas indexées.

 

La sécurité (protocole HTTPS)

La refonte de site web peut aussi être l’occasion de faire passer vos URL en HTTPS à la place du HTTP. En effet, Google semblait vouloir favoriser dans ses SERP les sites sécurisés en HTTPS.

protocole https

Dans les faits, il n’y a pas à l’heure actuelle de réelle influence du HTTPS sur le référencement. Si votre site est simplement une vitrine de votre entreprise ou de vos services et qu’il n’y a donc pas de transactions financières effectuées dessus, il n’y a pas d’urgence à utiliser un protocole sécurisé.

Cependant, sauter le pas dès à présent vous évitera d’avoir à faire le changement plus tard, car il faudra certainement y passer dans les années à venir. Sur ce point, c’est donc à vous de faire un arbitrage en fonction des moyens financiers et techniques disponibles, et des usages que vous comptez faire de votre site.

 

La compatibilité avec les mobiles et les tablettes

site responsive design sur smartphoneEnfin, dernier point à prendre en compte impérativement pour la refonte de votre site et de son référencement : la compatibilité d’affichage sur les smartphones et les tablettes tactiles. Ces différents appareils sont dotés d’écrans plus petits que ceux des ordinateurs.  Il faut donc prévoir un affichage spécifique pour ces petits écrans.

En effet, au niveau de la recherche sur mobile, Google favorise ouvertement les sites mobile friendly. Si le vôtre ne l’est pas, alors vous risquez de vous priver d’une partie importante du trafic issue des smartphones et tablettes.

Parmi les différentes techniques qui s’offrent à vous pour obtenir la compatibilité mobile, le responsive design est la plus populaire. En effet, un site développé en responsive design verra son affichage s’adapter automatique à la taille de l’écran en question.

Vous pouvez tester la compatibilité mobile de votre nouveau site avec l’outil mobile-friendly de Google.

 

Ce qu’il faut éviter de faire pour le référencement lors d’une refonte de site

Certaines technologies ou certains types de contenu peuvent être préjudiciables à votre référencement naturel.

logo adobe flashIl s’agit notamment de tous les contenus et animations au format Flash. Evitez donc au maximum d’utiliser Flash, car Google est incapable de l’interpréter. Tout votre contenu dans ce format sera donc ignoré par Google et vous ne pourrez donc pas être référencé dessus.

Evitez également les sites « one page » (en une seule page). Même si cela peut présenter un certain intérêt esthétique ou pratique en fonction de votre activité, il vous sera très difficile d’arriver à être référencé sur tous vos mots clés avec une seule page. En évitant le site one page, vous aurez la possibilité de créer une page dédiée pour chaque mot clé. En choisissant un site one page, vous ne placez pas le référencement comme priorité de votre refonte.

En plus de points précédents, je vous recommande d’éviter de trop utiliser les langages Ajax et Javascript qui sont encore parfois mal interprétés par Google (noter que cela est de moins en moins vrai et que le moteur de recherche a fait des progrès, notamment pour le Javascript).

Enfin, on évitera autant que possible le recours aux fenêtres pop-up et autres éléments intrusifs qui ont tendance à exaspérer les internautes.

En suivants ces préconisations, refonte de site et référencement iront de paire et la transition pourra se faire toute en douceur 😉

 

Souhaitez vous évaluer cet article ?
Posté dans SEO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *