La principale préoccupation de Google a toujours été de proposer à ses internautes des contenus pertinents et intéressants par rapport à leur requête initiale. La qualité des résultats retournés par le moteur de recherche lui a ainsi permis d’acquérir une formidable notoriété. Afin de s’assurer que les résultats qu’il propose aux internautes continuent d’être pertinents dans le temps, Google a été obligé de mettre en place toute une batterie de mesures visant à évaluer la qualité et le sérieux des sites qui sont présents dans son index, afin d’en écarter les spammeurs et autres tricheurs. C’est ce que l’on appelle les pénalités Google.

Logo Google

Au fil du temps, Google a ajusté son algorithme afin de le rendre plus performant dans la détection du spam. Ainsi, les sites qui sont évalués comme étant de mauvaise qualité peuvent perdre des positions dans les résultats de recherche, et en cas de détection de technique de fraude ou de spam, une pénalité peut être infligée et le site en question pourra se retrouver déclassé.

C’est donc cette volonté de maintenir des SERP propres qui a amené à la naissance des filtres Google Penguin et Google Panda. Pour rappel, Panda est le filtre qui contrôle la qualité du contenu et qui lutte contre le spam, tandis que Penguin contrôle la qualité et la pertinence du profil de liens entrant sur un site, et sanctionne la sur-optimisation, notamment au niveau des ancres de liens.

Les différentes pénalités prévues par Google

On retrouve plusieurs sanctions possibles pour un site web qui ne respecterait pas les règles du moteur de recherche.

Tout d’abord, on trouve la sandbox ou bac à sable, qui va empêcher temporairement le positionnement sur des mots clés concurrentiels. La sandbox concerne avant tout les nouveaux sites. Pour l’éviter, le jeune site devra prouver qu’il n’a pas pour objectif de polluer les pages de résultats de recherche.

Ensuite, il y a le déclassement. Cela signifie que nos pages vont perdre des positions sur certains mots clés. Le déclassement peut être plus ou moins important. Il est généralement lié à l’application d’un filtre qui aura détecté un problème.

Vient ensuite la désindexation de mots clés. Cela signifie que certaines pages, voire le site tout entier, sont sortis de l’index de Google. Cette pénalité est liée à la présence de contenus dupliqués sur les pages. Il peut s’agir de duplicate content interne à votre site, ou bien externe à celui-ci. La désindexation va donc s’appliquer aux pages concernés par des cas de contenus dupliqués. Cependant, la désindexation des pages ne sera que temporaire si vous faites les modifications nécessaires pour rendre votre contenu unique.

Enfin, on trouve en dernier lieu la liste noire. Cette sanction est la pénalité Google la plus dure qu’il puisse imposer. La mise en liste noire se caractérise par l’absence de nombreuses pages voir de tout le site de l’index de Google. L’expression « blacklist » désigne donc la liste des sites qui ont été attrapés par les filtres pour l’utilisation de techniques de spamdexing ou de phishing.

Pour vérifier si un site est en liste noire, il suffit d’utiliser la commande « site: » suivie du nom de domaine concerné via une recherche Google. Pour mon site, cela donnerait site:olivier-chauvel.fr

Si vous obtenez comme résultat : « aucun document ne correspond aux termes de recherche spécifiés » cela signifie que votre site est totalement absent de l’index.

désindexation d'un site par Google
Ci-dessus un exemple de résultat lorsqu’un site n’est pas ou plus dans l’index de Google

Si votre site était autrefois présent dans les SERP de Google et qu’aujourd’hui vous obtenez un tel résultat, alors il est fort probable que le site en question ait été placé en liste noire pour spamdexing.

Quelle est la différence entre désindexation et liste noire ?

La désindexation de certaines pages précise est la conséquence d’erreurs. Lorsque vous avez corrigé ces erreurs, les pages réintégreront automatiquement l’index du moteur de recherche.

En revanche, la liste noire sanctionne les techniques de triche et les abus. Leur correction n’est pas synonyme de retour dans l’index. En effet, il vous sera nécessaire de faire une demande de réinclusion dans l’index pour espérer voir vos pages être à nouveau indexées, si cette demande est acceptée.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la demande de sortie de la liste noire, je vous invite à lire cet article proposé par Matt Cutts sur le sujet (en anglais par contre).

Pénalité manuelle ou algorithmique

On distingue 2 catégories de pénalités Google différentes : la pénalité manuelle et la pénalité algorithmique.

Les pénalités manuelles désignent l’ensemble des sanctions qui sont infligées par des membres du Google Search Quality. Ces pénalités sont donc décidées par des êtres humains, après une analyse approfondie du site en question. Les algorithmes n’ont donc rien à voir dans cette sanction. En cas de pénalité manuelle, vous allez recevoir un message d’avertissement sur votre Webmaster Tools. Ce message contiendra notamment des exemples vous permettant de comprendre ce qui a motivé la décision de vous pénaliser.

interface webmaster tools pénalité manuelle google
En cas de pénalité manuelle, vous trouverez un message dans l’onglet « Actions manuelles »

Les pénalités algorithmiques désignent l’ensemble des sanctions qui sont infligées automatiquement par les filtres algorithmique à la suite de la détection d’un problème ou d’une tentative de triche. Les pénalités algorithmiques sont notamment causées par les fameux filtres Google Penguin et Google Panda. À la différence de la pénalité manuelle, aucun employé du Google Search Quality n’a choisi de vous appliquer cette pénalité algorithmique. Vous ne recevrez donc aucun message vous avertissant que vous avez été pénalisé.

 

Souhaitez vous évaluer cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *